Méditations

Rroms en Slovaquie - 2006



Rudnany 2006

D'où viens-tu gitan ? Je viens de Bohême, D'où viens-tu gitan ? Je viens d'Italie ! Et toi, beau gitan ? De l'Andalousie ! Et toi, vieux gitan, d'où viens-tu ? Je viens d'un pays qui n'existe plus...

Paix à tous les Manoush et Gadjo de la terre entière : Om Shanti Shalom Salam

Celà ne date pas d'hier et c'est banal de le dire, mais c'est historiquement incontestable: il y a toujours eu beaucoup d'étrangers dans le monde entier.

La compétition



lauriers

‎- La compétition ne tire-t-elle pas le meilleur de nous-mêmes ?
- Elle tire de vous le pire car elle vous apprend à haïr.
- Haïr qui ?
- Vous-mêmes, car vous permettez à votre activité d’être jugée par votre adversaire et non par vos propres besoins et limites. Et les autres, car vous essayez de l’emporter sur eux.
- Mais ce que vous dites sonne comme une sentence de mort contre le changement et le progrès !
- Le seul progrès qui existe est le progrès vers l’amour. Le seul changement qui vaille la peine est un changement du cœur.

Anthony de Mello
http://ademello.net/

La giration soufie. Ultreïa, Jusqu'au bout du Chemin !



Méditations Mosquée Bleue Sultanhammet Camii

Tourner, c’est danser. Danser, c’est méditer. Méditer, c’est Être. Un tel bonheur trinitaire, ça prend sans crier gare. A cet instant, il ne sert à rien de sortir le carnet de notes, car l’encre de la vie ne se couche jamais sur les papiers du souvenir. Seul le silence peut comprendre l’immédiateté. La méditation n’appartient pas au méditant. Et si le méditant ne médite pas, alors Qui médite ?

Raymond Nasruddin



Nasrudin sur son âne

"Le problème avec le foot, c'est que les supporters sont des enfants qui ne veulent pas grandir" nous a confié Raymond Nasruddin.
"Et comment pourra-t-on savoir un jour que les supporters ont grandi ? » demande le journaliste."
"Le jour où il ne sera plus nécessaire de leur mentir."

Pétition Amnesty Intenational



Amnesty

http://www.isavelives.be/fr/node/5387

La tradition chrétienne et la tradition juive sont toutes les deux inscrites dans l'ADN de mes cellules.
J'enseigne le Yoga. Et je vibre aux chants mystiques de l'islam, de l'hindouisme et du bouddhisme.

De Compostelle aux sources du Gange, d'Auschwitz jusqu'à Jérusalem, j'ai marché pour dire la fraternité.
Dix mille kilomètres, les yeux, le cœur et les bras ouverts.

Et quand bien même je découvrirais la paix au pied de mon arbre en Chartreuse,
je continuerai à marcher pour dire cette bonne nouvelle.

Partir



Mezquita Cordoue

Partir ! Quelle folie ! Et pourtant c'est si simple. Il suffit de le décider. Et demain sera un autre jour. Il suffit de prendre le sac, de le monter jusqu'aux épaules et de s'en aller. Ce n'est pas plus compliqué que cela.

Indécis



Mont Sinaï

"J'ai gravi le Mont Sinaï où surgit jadis Jéhovah devant Moïse. Je me suis purifié le corps dans l'eau du Jourdain et j'ai vu les miracles du Nazaréen. Et à La Médine, j'ai écouté ce Messager réitérer le Verbe en arabe. Et maintenant je suis indécis."
Khalil Gibran

"La vie sans liberté n'est pas la vie. La vie sans art n'est plus la vie. Le combat de l'époque c'est le combat pour la liberté d'être, de rêver, de créer."
A. S. Massoud.

Photo René Gastineau

Syndiquer le contenu