Répondre au commentaire

Vivre c'est marcher.



Col des Cèdres avr 2009

Vivre c'est marcher. La moitié du temps assis, l'autre moitié couchés, la plupart des humains de l’Ouest ont définitivement posé leur sac au garage. Comme des ballots, ils attendent l'ascenseur salvateur qui les emmènera au ciel.
Toute leur vie, ils économisent pour s'acheter un canapé doré où ils pourront discourir tout à loisir de leur père de leur mère, de leur frère, de leurs vosins, et de toutes leurs souffrances morales et physiques que leur occasionnent leurs dirigeants.

En mobilité minimale du réveil au coucher, ils ont des idées bien assises sur à peu près tous les sujets. Ce sont des experts de l’assis. En bon chien fidèle, leur corps somnole toute la journée. Ils déjeunent assis. Se transportent assis. Travaillent assis. S'informent assis. Discutent assis. Boivent assis. Meurent assis. De métro en parking, ils passent de trous noirs en trous noirs et en oublient la posture que l'on appelle debout.

Ils n’ont plus le gout de cette extraordinaire aventure que l'on nomme « vivre».

Répondre

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.