Répondre au commentaire

Yoga Sutra Patanjali I-3



Drashtuh Svarupa

Tada drashtuh svarupa vasthanam : « Alors, s’éveille la pure vision »
Evangile saint Thomas Legion 15 « Quand vous verrez Celui qui n’a pas été engendré, prosternez-vous ».

Sanskrit : Drahsti La vision – Ce qui voit Svarupa: Sva vrai Rupa forme, donc littéralement la vraie forme – la vraie identité, la condition première – celle de l’âme – la propre nature. Svarupa voir ici . Drashtuh Svarupa : la vision pure

Commentaires Comme toutes sensorialités ordinaires, la vision ordinaire est celle du monde dit duel. La vision ordinaire est duelle : elle sépare quantifie, qualifie, mémorise, commente, compare les objets manifestés entre eux (cf prâkrit et gunas). Ce peut être un objet physique blanc/noir, je/tu, grand/petit, beau,/laid, etc. ou un objet psychique tel que agréable/désagréable. L’objet occupe le temps et l’espace. La pensée est un objet qui nait qui grandit et qui meurt. Le yoga, décrit l’objet comme « une illusion » car il n’est pas éternel, il est impermanent. La vérité c’est ce qui Est sans contraire. C’est le non-duel, le non-deux, l’advaita.

La semaine dernière : YS I-2 Le yoga c’est l’arrêt de l’agitation mentale
Cette semaine : YS I-3 Alors s’éveille drashti svarupa, la vision de l’âme
St Thomas L15 Invite à se prosterner à la vue de ce qui n’est pas engendré (i.e. devant le sacré).
Métaphore : Quand la webcam repose sur une table vibrante alors la vision est faussée. Si elle repose sur une table antivibratoire alors la vraie vision s’éveille. Ainsi le mental, selon qu’il repose sur une table agitée ou stable, produira une image vraie ou fausse.

Pratiques
Japa/méditation : « inspire : je te vois, expire : donc je ne suis pas toi » puis inspire : « Je me vois » expire : « donc je ne suis pas moi » puis inspire en silence et expire : « je ne suis pas moi »
Une pratique (posturale ou autre) sera donc réputée « de yoga » quand elle délaisse l’attention à l’objet périssable (l’agité, l’impermanent) pour conduire l’’attention au stable, ce qui ne meurt pas, le permanent, l’éternel.
Q 1 : selon votre expérience, et selon cette définition, quelle est « votre » pratique favorite de yoga. Posture, (de quelle famille ? ) pranayama, méditation ? Autre ?
Q 2 : Le chant, la danse, le dessin, l’étude, le soin, le silence, la contemplation, la prière éveillent-ils la vision apaisée ?

Citations
Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle, nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine. (Teilhard de Chardin)

Répondre

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.