Répondre au commentaire

Sur le Chemin d'Assise



couverture chemin Assise

Bientôt sur votre table de chevet

"Il est des chemins peu connus qui cherchent leurs balises et ne les trouvent que par grâce. Ils contiennent en eux-mêmes assez de hasard, assez de vide, assez de silence, pour que la Lumière s’y faufile. Le chemin d’Assise en est un. De Vézelay jusqu’à la crypte de François, ce chemin use autant les souliers que les préjugés. Car François n’est pas de ce monde. Il n’est même pas au bout du monde. Il est là, chaque matin, au commencement du chemin. Juste là, au bout des chaussures.

Jours après jours, pas après pas, le lecteur se fait pèlerin, frère ou sœur de toutes créatures. En ouvrant ces pages, il s’offre à cet Amour qui manque à tout amour et qui rebond dit de page en page dans le miroir des mots. Car, ce que tu es François, dit exactement ce que je suis vraiment. Et c’est Béatitude que de le réaliser. Qu’il en soit ainsi, maintenant."

André Weill, né à Grenoble en 1948, père et grand-père, citoyen du monde. L'âme tannée par le soleil, la pluie et le grand vent, des Alpes en Himalaya, de Grenade à Jérusalem. Tant de chemins, tant d’éternités se bousculent au fond de sa besace. Quarante années à enseigner/pratiquer la physique, le ski et le yoga. Des marches, des livres, des témoignages, des conférences. Le gout de la vie en directe, chez les bobos comme chez les détenus. Et toujours en fond de ciel cette grande soif de liberté. Aujourd’hui la soif de liberté se nomme François et le chemin Assise.

Répondre

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.