Répondre au commentaire

Kriya Yoga –Bhagavad-Gita – 12– AW 2019 04 29 –



Kriya Yoga –Bhagavad-Gita – 12– AW 2019  04 29 – Quel que soit ce qui nait.jpg

http://www.andreweill.fr/blog/sites/default/files/Kriya%20Yoga%20%E2%80%...

Bhagavad Gita : XIV – 21
Arjuna : A quoi reconnait-on cet homme qui a transcendé les gunas ? Comment les a-t-ils dépassés ? et comment se comporte-t-il ?
Le Seigneur Bienheureux lui dit :
Quel que soit ce qui nait en lui – Lumière, action ou illusion – il ne rejette sa présence ni ne regrette son absence.

Yoga Sutra II 22-27
Investiguer sur le couple observateur et observé, dévoile que l’un est énergie et que l‘autre est forme (23). C’est l’illusion, avidya, qui les rend semblables (24). Supprimez avidya, et il n’y a pas photo. Seule la conscience existe par elle-même (kaivalya) (25).
Le discernement assidu est la pratique qui permet d’en arriver là (26). Ainsi la sagesse du septième jour (27).

Commentaires
Les Gunas, Sattva Rajas et tamas, sont les trois propriétés primaires de tout objet manifesté. Krishna dans la BG les nomme Lumière, action ou illusion. Dans les YS de Patanjali ce serait plutôt Clarté, action ou stabilité. Mais cela reste proche.

Notre pratique réunit, la triplicité du personnage présent sur le tapis, avec la conscience qui le regarde.

Dans l’instant naissant, le moi sur le tapis – comme tout objet manifesté – exprime une combinaison des trois énergies premières. Clarté, changement et stabilité.

Une pratique – posture, pranayama et immobilité - sera réputée yoga, donc unificatrice, si elle produit tout à la fois, clarté, changement et stabilité. Construction de la posture. Puis maintient de la posture. Enfin contemplation de ce qui évolue à partir de la posture.

Comment aller au-delà demande Arjuna ?
Krishna est clair à ce sujet Quel que soit ce qui nait – Lumière, action ou illusion – ne rien rejeter. Ainsi depuis toujours. Ne même pas s’étonner.

Aller au-delà veut dire ne pas rejeter, mais accepter la triplicité qui nait à l’instant. Chaque instant conscient est un instant samâdhi. Quand il n’y a plus rien à faire, alors l’émerveillement.

Répondre

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.