Kriya Yoga –Bhagavad-Gita – 1 –



1.jpg

http://www.andreweill.fr/blog/sites/default/files/Kriya%20Yoga%20%E2%80%...

Le thème : l’action
Le contexte : la guerre
La stratégie: mettre en miroir l’un de l’autre les yogas sutras dans le chap. II ( la Sadhana, la pratique du yoga) et l’épopée poétique de la Bhagavad-Gita.
L’inconnu : C’est un travail qui démarre avec vous – on verra où nous mène ce voyage. Bienvenue à bord
Le but ; Il ne s’agit pas tant de comprendre un texte, mais de se comprendre soi-même.
Référence : Bhagavad-Gita / L’essence du yoga Traduit par Stephen Mitchell – Ed. Synchronique 2014

Introduction à la Bhagavad-Gita.
Texte daté de cinq siècles avant ou de un siècle après JC.
La Bhagavad-Gita signifie littéralement le chant des bienheureux.
Fait partie du grand livre du Mahābhārata, ce très long poème épique qui narre l’histoire d’une guerre entre deux clans d’une famille royale dans el Nord de l’Inde … donc on ne peut plus actuel.
La Gita s’ouvre sur le champ de bataille au début de la guerre.
Arjuna, l’allégorie de l’humanité, se fait conduire par Krishna, son cocher, l’allégorie du divin. Passant en revue les combattants, Arjuna, submergé par la terreur et la pitié devant l’imminence de la mort de tant de courageux guerriers (frères, cousins, parents), refuse de combattre.
Krishna saisit cet instant pour lui transmettre ses enseignements sur la vie et la mort, le devoir, le non-attachement, le Soi, l’amour, la pratique spirituelle et les inconcevables profondeurs de la réalité.

BG : chap I p40
Au désespoir, Arjuna s’écria : « Quand je vois ma propre famille rassemblée ici et brulante de se battre, mes jambes faiblissent, ma bouche se dessèche, mon corps tremble, mes cheveux se dressent, ma peau brule, mon arc Gandiva glisse de mes mains. je suis fou d’angoisse, et mon esprit chancèle.
Ce sont là de funestes présages, Krishna : tuer les miens au combat ne peut rien engendrer de bon. Je n’ai nul désir de victoire ou de pouvoir. (…) je n’ai nul désir de les tuer, serait-ce pour la royauté sur le monde.

YS II 1 à 3: Kriya Yoga, c’est l’action fondée sur l’ardeur, l’investigation et la dévotion, qui éveille au samâdhi, l’indivisible, et qui affaiblit les sources d’agitation (les kleshas).
Les cinq kleshas : la vision assombrie, le moi séparé, l’addiction, le rejet et la peur de mourir.
Mots clés : Klesha - source d’agitation, Avidya. La vision assombrie, Asmita l’égo, le moi, le séparé, Raga l’appropriation, l’addiction, Dvesha le refus, le rejet Abhinivesha le refus de la mort.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.