Kriya Yoga –Bhagavad-Gita – 3 – AW 2019 02 05



3 350 Kriya Yoga –Bhagavad-Gita – 3 – AW 2019 02 05_redimensionner.jpg

http://www.andreweill.fr/blog/sites/default/files/Kriya%20Yoga%20%E2%80%...

1 Bagavad-Gita : chap I p 47 .
Krishna : Le non-être ne peut pas être. L’être ne peut cesser d’être.
Les corps que tu vois vont mourir, Mais ce vaste Soi qui s’incarne Est insondable et éternel : Tu dois donc combattre, Arjuna.
Si tu estimes que le Soi peut mourir ou tuer quelqu’un, alors tu échoues à saisir les voies subtiles du réel. (…) Il ne meurt pas quand le corps meurt.

2 Yoga Sutra II 6
Asmita l’égo: la croyance à un moi séparé confond le spectacle et le spectateur

Commentaires

Bagavad-Gita : Arjuna refuse la mort. Et Krishna lui parle : Tu as peur parce que tu es dans la confusion créée par ton identification au spectacle. Tu dois te désidentifier, tu n’es pas le héros sur l’écran, et tu ne vas tuer personne. Tu es juste assis dans un fauteuil en train de regarder un bon western. Et dans tout bon Western, oui, le traitre doit mourir. Et ça fait peur ou ça réjouit le spectateur. Mais, dans un moment, le film va se finir et tu (le spectateur) va sortir de la salle. Tu (le spectateur) ressent l’émotion, mais personne ne meurt. Ainsi la métaphore de la vie.

Yoga Sutra : Asmita l’égo, le moi. Qu’il se nomme je individu, ou nous institution, Asmita se voit et donc se croit séparé du reste du monde. Sa quête se nourrit du comparatif. Il vit du comparé à l’autre. Du comparé à hier et demain. Pour agir, il ne compte que sur ses capacités propres. Asmita utilise soit la défense soit l’expansion. Stratégie de survie ou de conquête, sans lien avec la Nature, le grand tout. Il invente des religions dont il est propriétaire et surtout dont les promesses le rassurent. Il invente des murs, des hymnes et des drapeaux, des frontières identitaires, des croyances, des races et des histoires. Il se nourrit de nostalgies et regrets du passé, d’espoirs et de peurs du lendemain. Il parle d’enfer et de paradis. Le présent étant le seul lieu de lâcher-prise. Asmita ne connaitra jamais la paix, car il ne connait pas le présent.

Citation : L'être n'a pas de commencement car à un moment il aurait fallu qu'il ne fut pas, ce qui est impossible car du non être il ne peut pas sortit de l'être. Il faut que « cela soit pleinement ou pas du tout – Platon

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.