YS IV– de 7 à 14 AW 2018 11 26



YS IV– de 7 à 14 l’acte juste recad_redimensionner.jpg

http://www.andreweill.fr/blog/sites/default/files/YS%20IV%E2%80%93%20de%...

Ce n’est pas la nature de l’acte qui compte mais l’espace d’où il vient. L’acte naissant, pur, créatif, juste n’est coloré ni par le passé ni par le futur.

YS IV– de 7 à 14 l’acte libre du Karma
En Yoga, l’acte – karma - n’est ni bon ni mauvais, sinon il a trois qualificatifs (7), car il est asservi au contenu mental (vasanas) (8). Asservi à la mémoire et au conditionnement, il s’exprime selon trois qualificatifs : social, temporel et géographique (9), bien que la soif de vivre soit là, et depuis toujours, intemporelle (10). Les mémoires-conditionnements agissent dans le piège du cause à effet. Supprimez le piège et ils disparaissent (11).
L’objet, ce qui est perçu, est temporel, il a un passé et un futur, il évolue, change, se réoriente. C’est dans l’ordre naturel des choses, i.e. le Dharma (12). L’objet, qu’il soit matériel ou conceptuel, apparait et se conjugue selon trois gunas – i.e. trois qualificatifs de base (13). Chaque objet est une combinaison unique des trois qualificatifs (14).

Commentaires
Les gunas sont trois qualificatifs fondamentaux de tout objet. Un peu plus un peu moins, chaque objet, chaque acte a son propre karma, son propre pourcentage des trois gunas.
Ce n’est pas la nature de l’acte qui compte mais l’espace d’où il vient. L’acte naissant, pur, créatif, juste est libre du karma, il n’est pas coloré ni par le passé ni par le futur. Il vient de cette éternité qui le dépasse. Ainsi il n’est pas qualifiable, il est vierge, ne ressemble à rien, n’est pas soumis au contexte du temps et de l’espace.
A l’opposé, un acte soumis au contexte se reconnait par ses degrés particulier de Rajas - Tamas -Sattva (le désir, le sombre, la résilience)
Kaivalya c’est la maturité du fruit qui se détache de l’arbre, la libération de la croyance qu’il est un objet qualifié.

Pratiques
Dans le monde ordinaire, le monde du Karma, une posture présente un pourcentage de chacun des trois gunas : c’est d’abord le rajas (création, production, action) qui s’active, ensuite le sattva (calme, maintien résilience) qui fait durer, c’est indispensable car si on reste dans rajas on explose. Enfin dans le monde ordinaire rien n’est éternel, et arrive alors le moment de passer à autre chose, il faut donc mettre fin à l’affaire avec l’énergie de tamas (destruction, ignorance).
Une posture aboutie est une posture libre, non qualifiable, elle est éternel naissance (commencement et non pas recommencement). Le pranayama Ujaï est une bonne expérience d’initiation, une sorte de porte d’entrée facilitatrice.

Citations
C’est une pesanteur des sociétés marchandes que de penser les gens comme des choses, C Bobin L’homme qui marche
On ne résout pas un problème avec les modes de pensées qui l'ont engendré Einstein
Quand vous aimez, vous n’aimez pas quelqu’un, vous aimez tout court. Aimer c’est écouter E. Barret, Le seul désir
People were created to be loved. Things were created to be used. The reason why workd is in chaos is because things are being loved and people are being used. Dalaï-Lama

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.