... voir un président pleurer



obama.jpg

https://www.facebook.com/andre.weill.14
ou
http://edition.cnn.com/videos/politics/2016/01/05/obama-crying-gun-execu...

Personne ne sait arrêter la guerre,ni le crime, ni la haine, ni la faim dans le monde. Aucun être humain n'est omnipotent. On a tous nos incompréhensions et nos propres limites ... y compris le président des EU.

Mais chacun de nous pouvons se déshabiller de nos mensonges, de nos orgueils et rejoindre ainsi notre humanité profonde. Monsieur le président, je suis fier de vous. Merci de la leçon. Que Dieu vous entende.

Mains tenant 2016



P1030979 c_redimensionner.jpg

Félicité de regarder bien au-delà
De cette pauvre mémoire
Qui ne fait que réfléchir
Ce qui n'est déjà plus

Foi de marcher
Au main tenant
Au vivant de soi-même

Et que cela n'a rien à voir
Avec une quelconque stratégie
Pour changer ou corriger
Le cours de nos actions ni de nos valeurs

Ni modifier ce que nous croyons
Qui n'irait pas
Ni en en nous
Ni dans le monde.

Et ce n'est pas seulement
Pour nous que vous le faisons
Mais en définitive pour le monde.

Chapeau bas pour les iraniennes



orchestre_iran_3083.jpeg_north_562x_white.jpg

L'orchestre national d’Iran préfère quitter la scène que de virer les femmes musiciennes. Quinze minutes avant le levé du rideau, les organisateurs de l'événement ont annoncé à Ali Rahbari, le chef d'orchestre, que les femmes ne pourront pas se produire sur scène. Offensé, Ali Rahbari a estimé qu'il lui était impossible d'accepter une telle insulte : « Ou bien nous jouons tous ensemble, ou bien nous partons tous ensemble ».

Fumées blanches



12339531_1016848315040339_6807025262610291650_o.png

no comment

Le paradoxe de la Frontière



5  AW  Front de guerre en Bosnie Herzégovine 2015 ©AW_redimensionner.jpg

La frontière est un concept vieux comme le néolithique. C’est lors de la grande mutation qui l’a fait passer du mode cueilleur nomade au mode cultivateur sédentaire, que l’homme a inventé, par nécessité, le concept de la propriété terrienne. Par la suite et en toute logique l’histoire rapporte la naissance de la frontière. Puis de l’écriture permettant la prééminence du droit, du notariat, du cadastre etc. Il y a cinq ou six mille ans, le mental humain venait de créer le premier objet virtuel territorial.

Lire la suite http://www.placegrenet.fr/2015/11/30/paradoxe-de-frontiere/70564

Merci la Vie



P1060381_redimensionner.JPG

C'était il y a vingt ans.
Elle sortait des rizières cambodgiennes,
de l'orphelinat de Phnom Penh
pour arriver dans notre famille en été 1995.
Ce matin, elle a donné sa première consultation
en tant que Psychologue stagiaire
au CHU Grenoble Nord - Hôpital Michallon .

Mille gratitudes et bénédictions
à sa maman, ses frères et sœurs, ses grands-parents, ses professeurs
tous ceux d'entre vous qui l'ont accueilli,
tous ceux qui ont déposé un jour une fleur d'amour sur son chemin

Quand on a que l'amour



Mon drapeau.jpg

https://www.facebook.com/jewsalsa/videos/913716262057771/

Quand on a que l'amour
A s'offrir en partage
A jour du grand voyage
Qu'est notre grand amour
Quand on a que l'amour
Mon amour toi et moi
Pour qu'éclatent de joie
Chaque heure et chaque jour
Quand on a que l'amour
Pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesse
Que d'y croire toujours
Quand on a que l'amour
Pour meubler de merveilles
Et couvrir de soleil
La laideur des faubourgs

Quand on a que l'amour
Pour unique raison
Pour unique chanson
Et unique secours
Quand on a que l'amour
Pour habiller matin

je reviens



la petite grenouille

Depuis début avril ce blog était en panne
il revient

Même si



Photo1564b_redimensionner.jpg

Je t’accueille, tu m’accueilles

Même si aujourd’hui la lettre se croit le Livre
Même si aujourd’hui la religion se croit le Divin
Même si aujourd’hui la pensée se croit le Souffle

Il me reste l’aujourd’hui pour mourir à moi-même
Et me fondre, nu, dans l’éternel Je Suis.

AW

Tableau Josette Verhoeven - 31 03 2015

Hommage à son père



Père de Hubert Lemaréchal_redimensionner.jpg

A l'attention de tous ceux qui auraient souhaité être des nôtres, autour de lui demain, et qui en sont empêchés. A vous tous qui nous avez envoyé tous ces beaux témoignages d'amitiés. Merci.

Au père que tu es,
au père que tu étais,
au père que j’ai rêvé d’être.

En te quittant ce mercredi matin, je pressentais que je te voyais pour la dernière fois…

Syndiquer le contenu